s'abonner au flux RSS
envoyer la pagepartager
imprimer la pageexporter en PDF
Espace contributeurs

Merci de vous identifier

Mot de passe oublié ?

Observatoire des oiseaux marins & côtiers

Agence française de la biodiversité

Actualités

Restauration écologique de l'île du Grand Rouveau

Le 04/07/2019 - 09:00 - 10:00

Photo : Martin NICE / plan : Google map

Les actions de restauration écologique sur l'île du Grand Rouveau (Archipel des Embiez, Var), sont coordonnées depuis 2012 par les équipes d'AGIR Ecologique, de l'Initiative pour les Petites Iles de Méditerranée (PIM), du Conservatoire du littoral (propriétaire du site), et la mairie de Six-Fours-Les-Plages (gestionnaire du site).

Le schéma de gestion du site (réalisé en Juin 2010), destiné à apporter des préconisations de gestion en vue de la conservation de cet espace insulaire, identifiait clairement la problématique des espèces invasives sur l'île (griffes de sorcières et rats noirs).  C'est ainsi que, dans le cadre de l'Initiative PIM, les 1ères opérations de restauration écologique de l'île ont été réalisées : depuis 2012, un programme d'éradication de la Griffe de sorcière a été mis en place sur l'île, ayant permis un arrachage des Griffes de sorcières et une surveillance de l'ensemble des secteurs réalisés. Un suivi ornithologique, herpétologique et botanique a également été mis en place, accompagné de photomonitoring.

La dernière étape de cette restauration a consisté à réaliser l'éradication complète du Rat noir (Rattus rattus) de l'île (tout en continuant en parallèle les suivis faune/flore et les opérations de repasses sur les Carpobrotus), dans le but notamment de favoriser l'installation des espèces d'oiseaux marins emblématiques du pourtour Méditerranéen : le Puffin cendré (Calonectris diomedea) et le Puffin yelkouan (Puffinus yelkouan). Le Grand Rouveau se situant entre les deux grands archipels abritant les colonies de puffins (Hyères et Marseille), l'opération pourrait favoriser une installation de colonies sur l'île (des nids artificiels ont par ailleurs été installés).

La mission d'éradication a été réalisée en 2017 avec un piégeage mécanique (installation de ratières contrôlées tous les jours) et d'un piégeage chimique (installation d'appâts contrôlés régulièrement). Le protocole appliqué, suit scrupuleusement la méthodologie mise en place par l'INRA de Rennes sur ces mêmes actions insulaires, sur d'autres sites.

Lors des contrôles des boîtes anti-réinfestation en 2018, des contacts faibles ont été observés sur l'île et ont nécessités des compléments d'intervention par lutte chimique afin de garantir le succès de l'opération de dératisation. Des contrôles réguliers sont effectués depuis Juillet 2018, et aucun signe de présence du rat n'est à signalé. Une mission de contrôle est prévue cette année en juillet.

Auteurs : Eva Tankovic et Mathieu Thévenet - Initiative PIM

Photos : Louis Marie Préau - initiative PIM

Interreg et Fond européen de développement

The PANACHE project was selected under the European cross-border cooperation programme INTERREG IV A France (Channel) – England, co-funded by the ERDF

Un outil du projet
PANACHE